Get Adobe Flash player
Accueil Revue de presse

Revue de presse

ARTICLES PARUS DANS LES JOURNAUX

crottet : détente et rencontre

La 18 e « Foire nationale du célibataire » est programmée ce samedi 21 avril à partir de 14 heures à Crottet (Ain), à la salle des fêtes du bourg.

Les organisateurs ont prévu trois ambiances. L’après-midi — « idéale pour les timides » — les animateurs font le premier pas pour vous, afin d’encourager la découverte. Le repas est l’occasion de faire plus ample connaissance et l’arrivée de nouveaux participants rend la soirée plus intense. La soirée dansante ponctue le rendez-vous.

Programme (accueil à partir de 14 heures). 15 h : animation de rencontres, 20 h 30 : dîner du célibataire, 22 h 30 : bal des célibataires

Renseignement : Association cœurs liés chez Python pierre 27 avenue Henri-Grenat 39000 Lons-le-Saunier. Tel 06 23 67 56 28 – 06 64 70 28 71. E-mail : coeurslies25@yahoo.fr. Site internet : www.foire-celibataires.com

Crottet :La foire aux célibataires détente et rencontres

Ils ont été nombreux cette année encore à cette grande rencontre des célibataires de tous âges organisée pour la sixième année consécutive à Crottet. Certains sont venus de loin : du Doubs, de l’Alsace et même de la région parisienne. Et ça marche ! Pierre Python, le directeur de l’association dit recevoir chaque année des centaines de faire-parts de mariage.

Tous, à leur arrivée, ont rempli une fiche informative dans laquelle ils ont précisé leur âge, leurs centres d’intérêt et leurs attentes. À partir de là, ils se sont vus attribuer un badge avec un numéro et ont pu, à ce moment, engager la démarche de rencontre.

Certains y sont allés carrément, sans passer par les corbeilles à messages mises à disposition, d’autres plus timides, ont attendu le speed- dating pour faciliter le premier contact. Christel est venue de Meximieux, c’est la 4 e fois qu’elle vient à la foire aux célibataires aussi, elle connaît et reste vigilante. Ce qu’elle cherche d’abord c’est passer un moment sympa, élargir son cercle d’amis. Elle vise aussi les bons danseurs lors du bal organisé en fin de journée tout en ne désespérant pas, bien sûr, de trouver l’âme sœur…

Nuits-Saint-Georges (21) En quête de l’âme sœur

Marre du célibat, des sites de rencontres et des agences matrimoniales ? L’association jurassienne Cœurs Liés a peut-être la solution à votre problème. Sa recette magique ? Une foire nationale du célibataire, dont la particularité est de mélanger toutes les générations. Contacté hier par téléphone, l’un des organisateurs explique : « Chaque année, le succès est au rendez-vous. Les participants viennent des quatre coins de la France. Et même s’il y a beaucoup de locaux, il y a également des célibataires qui n’hésitent pas à faire des kilomètres pour tenter de trouver l’homme ou la femme de leur vie. » Pour lui, ce type d’événement demeure l’une des meilleures solutions pour trouver l’âme sœur : « Tout d’abord, grâce au prix qui reste très accessible. Car même si vous ne trouvez pas le prince charmant, vous pourrez toujours profiter des animations musicales et du repas. » Tout en précisant au passage que certains ne viennent que pour s’amuser et pas forcément pour dénicher la perle rare. Et d’ajouter : « Mais cette foire du célibataire est aussi un bon moyen pour les timides d’entrer en contact avec les autres, notamment grâce aux jeux organisés sur le thème de la rencontre. » Nouveauté cette année : les corbeilles à message et la mise à disposition des profils des célibataires absents lors de l’événement. De quoi augmenter encore un peu plus votre capital chance et ne pas repartir bredouille à la fin de la soirée.

Crottet 13ème foire nationale du célibataire

Samedi 23 avril à la salle des fêtes de Crottet (01) aura lieu la foire nationale du célibataire : une réunion de 800 célibataires unique en France dont le concept a fait ses preuves.

Programme

14 heures : accueil — À partir de 15 heures : nombreuses animations de rencontre, slow-dating, speed-dating, ambiance musique.

20 h 30 : dîner du célibataire — 22 h 30 : bal des célibataires.

Entrée 16 € (animation de 14 à 22 heures, bal du soir et consultation fichier célibataires, repas non compris).

Repas du soir supplément 20 € : attention nombre de couverts limités à 300. Il est conseillé de vite réserver.

Entrée libre et gratuite pour les moins de 19 ans et plus de 74 ans de 14 à 18 heures.

Renseignements au téléphone au : 06.23.67.56.28 – 06.64.70.28.71 ou par internet : coeurslies25@yahoo.fr

Un déclic plutôt qu’un clic

SIMONE, BERNADETTE ET MARGUERITE, la soixantaine pétillante et élégante, sont venues entre copines. Pour s’amuser. Et pourquoi pas « trouver quelqu’un de bien ». « Pas un menteur », précise Marguerite. À un âge où les expériences passées ont pu être douloureuses, on sait ce que l’on veut. « Peut-être pas l’amour, mais un homme avec qui vivre quelque chose, sortir… Mais encore faut-il trouver. » C’est pour cela que les trois dames sont venues hier à la 17 e édition de la foire aux célibataires qui s’est tenue à Gennes.

Le principe est tout simple. En arrivant, il suffit de remplir une fiche permettant de se présenter, d’y adjoindre une photo. Le tout est à la disposition de tout le monde. « Si quelqu’un est intéressé par votre profil, il vous envoie un message écrit », explique Pierre Python, l’organisateur. « Libre à vous d’y répondre ou non. »

Christophe, 38 ans, de Dole, n’en est pas à sa première participation. « L’an dernier, j’ai rencontré une femme. Mais cela n’a pas marché. Elle voulait des enfants tout de suite. » Christophe veut lui aussi des enfants. « Mais ce n’est pas une décision à prendre à la légère. »

Sur le salon, chacun a ses aspirations. Et chacun sa méthode. Jacky, joyeux drille, a son curriculum vitae qu’il distribue. Il y précise qu’il est handicapé. « C’est difficile pour moi. Je précise que je cherche une femme qui n’a pas d’enfants. »

D’autres viennent sans véritable stratégie. Thierry, 39 ans, est veuf depuis quelques années déjà. L’homme a eu son lot d’histoires, de petites histoires. « Mais là, je l’avoue, j’ai envie d’une situation familiale stable, j’ai envie de rencontrer quelqu’un. » Alors, comme il avait entendu parler de la foire aux célibataires, comme il avait vu un reportage à la télé, il est venu. Sans a priori. « Maintenant, il faut voir. C’est une nouvelle carte à jouer. »

Quoi qu’il en soit, les célibataires rencontrés hier ont tous la même envie : en finir avec le virtuel, les désillusions sur Internet. « Ici, on peut se regarder dans les yeux, voir si le feeling passe. » Et pour que le feeling passe vraiment, l’association « Cœurs liés » a pensé à tout : des slows dating pour les amateurs de danse, des speed-dating, un repas et un grand bal. « Si ce soir, je ne trouve pas l’amour, au moins je me serai amusée », conclut Annette. « Mais il n’y a rien à dire, tout est toujours plus joli avec un prince charmant. »

Eric DAVIATTE le progrès

 

Foire nationale du célibataire : venez tenter votre chance !

 

Venez chercher l'âme soeur le 10 décembre à Saint-Genis...

La 16e foire nationale
du célibataire aura lieu
le 10 décembre
à Saint-Genis-Pouilly,
de 14 h... jusqu'à l'aube pour les plus chanceux.


Le concept a fait ses preuves un peu partout en France, et sera porté le 10 décembre à Saint-Genis par l'association Coeur liés qui animera cette journée en trois parties : - dès 14 h, les participants seront accueillis et devront s'inscrire sur une fiche dotée d'un numéro en donnant quelques renseignements sur eux (photo entière conseillée). Des corbeilles à messages seront misent disposition pour communiquer.
- à 15 h, nombreuses animations : slow-dantint, speed-dating, ambiance musique... - à 20 h 30, dîner du célibataire, suivi à 22 h 30 du bal.

16e foire nationale du célibataire samedi 10 décembre à partir de 14 h, à Saint Genis Pouilly (salle des fêtes : 11 rue Gex).
Entrée : 19 euros (animation de 14 h à 22 h, bal du soir, et consultation fichier célibataires, repas non compris : pas besoin de réserver). Repas du soir : supplément 21euros (nombre de couverts limités à 250).

Le Pays Gessien

 

Saint-Genis-Pouilly

 Célibataires, venez vous faire connaître !

Un salon pour rencontrer l’âme sœur, samedi 10, au centre culturel Jean Monnet à Saint-Genis-Pouilly

En ces périodes de fêtes, certains se sentent parfois un peu seuls. Pour ces personnes-là, rendez-vous au centre culturel Jean-Monnet, à Saint-Genis-Pouilly, pour le Salon national des célibataires, le 10 décembre prochain, à partir de 14 heures.

Près de 800 profils de célibataires seront à votre disposition. Le principe est simple : il suffit de remplir une fiche informative (âge, situation familiale, physique, signe astrologique, qualité, centres d’intérêts, souhaits…) et de donner sa photo. Les participants pourront librement les consulter et déposer des mots dans la “corbeille”, s’ils sont intéressés. Vous pourrez vous-mêmes consulter cette corbeille toute la soirée et prendre immédiatement contact avec celui ou celle qui sera peut-être l’élu de votre cœur.

Des modalités de rencontres adaptées à chacun

Retrouvez trois “ambiances”, lors de cette journée, afin que chacun puisse rencontrer l’élu de son cœur dans les conditions qu’il lui plaira (voir encadré).

Encore mieux, si vous ne pouvez pas assister à cette rencontre, vous pouvez la vivre par procuration. Il suffit pour cela d’envoyer la fiche informative et la photo à un ami messager qui pourra la déposer ou alors contacter les organisateurs qui publieront la fiche dans la soirée. Libre aux participants de vous contacter, ou non…

Cette “foire aux célibataires” en est à sa 16 e édition et le nombre de participants n’a cesse de surprendre.

C’est l’association “Coeurs liés”, qui en a la charge cette année encore. Solange VAN DER ZWAAG le 05/12/2011 à 06:01 Vu 253 fois le Dauphiné

 

Belleville. Ils sont venus trouver l’amour à la première foire aux célibataires

Société. Ils s’appellent Shumy, Julien, Cyrille, ils ont de 25 à plus de 60 ans. Hier, ils sont venus de toute la région pour trouver l’âme sœur lors de cette manifestation qui a réuni plusieurs centaines de cœurs à prendre

Vive animation, hier au caveau de la mairie. Pour la première fois, la ville accueillait une foire aux célibataires, organisée par l’association Cœurs Liés de Lons-le-Saunier dans le Jura. Pour la 15 e édition de ce concept mis au point, tout d’abord, en Afrique, puis en France, Pierre Python le directeur ne cachait pas sa satisfaction. Vers 17 heures, déjà 500 personnes avaient franchi le pas et 200 de plus étaient attendues pour le dîner et le bal. Nathalie, 40 ans, évolue dans cette effervescence. Divorcée, cette habitante du Perréon est en quête. « C’est ma première expérience de ce genre. Je rêve de trouver l’homme avec lequel je pourrais donner et recevoir ». L’histoire, la vie de chacun (e), les problèmes rencontrés, tout cela est rendu possible grâce à de petits tête-à-tête. Certes, l’attirance physique entre en compte mais pas seulement. Il faut avoir la même conception de la vie. « Je veux tout simplement passer des jours heureux », lance la pétillante Lyonnaise, Shumy, 51 ans. « Moi, j’espère trouver la femme qui m’accompagnera », dit Didier, 53 ans, viticulteur à Beaujeu. Julien, lui, ne cesse de s’enthousiasmer. « La formule est vraiment simple et géniale ». Certes, les expériences malheureuses restent encore dans la tête, mais, à l’image de Marie, 47 ans, ils veulent encore tous « croire au bonheur». « Je cherche encore l’homme qui me fera rêver », insiste la jeune caladoise, Gaëlle, 24 ans. Cupidon aura-t-il su décocher les bonnes flèches ? Il aura au moins rallumé la flamme et permis aux cœurs à prendre de se rencontrer « Vous voyez, j’attends mon prince charmant. Je n’arrêterai pas de rêver », sourit Corinne, 40 ans, avant de rejoindre une table.

 

Près de chez vous - Belleville. Rencontres entre célibataire samedi au Caveau de Belleville

La 15 e Foire nationale des rencontres entre célibataires ouvrira ses portes au Caveau de la mairie, à Belleville, ce samedi 1 er octobre. L’association Cœurs Liés propose dès 14 heures l’accueil de celles et ceux qui viendront avec l’espoir de trouver l’âme sœur. Toutes les personnes sont admises, des étudiants aux seniors, hétéro et homo sans distinction de condition sociale, d’origine, religion. Plus de 800 célibataires sont recensés et font l’objet d’une fiche personnalisée que chacun (e) peut consulter. Des corbeilles circulent ou il est possible d’envoyer un message, grâce à son numéro de badge, à la personne élue. Viennent les rencontres de quelques minutes pour ressentir ou non une infinité naissante. Vient ensuite le dîner du soir à 20 h 30 où l’on fait plus ample connaissance et enfin le bal à 22 h 30. De nombreuses animations musicales et autres divertissements sont programmés. L’entrée est à 16 euros, le dîner à 20 euros.

Tout renseignement au 06 23 67 56 28 ou 06 64 70 28 71.

Repères - Belleville. Foire aux célibataires : ils auront une journée pour trouver l’âme sœur

Ayed Zidane, ce célibataire caladois de 42 ans, participera à ce rendez-vous pour la troisième fois. Bénévole, il sera cette fois derrière le bar / Photo Cécile Deplaude

 

Amour. Samedi 1 er octobre, le Caveau sera le point de ralliement des célibataires de la région, sinon de toute la France. Entre fiches, speed-dating et slows, un célibataire caladois explique le déroulement de cette journée

Ils cherchent l’âme sœur et ils espèrent bien la trouver à Belleville. « Il faut souvent plus qu’un coup du destin pour croiser son chemin », commente Ayed Zidane, ce Caladois de 42 ans, célibataire, qui fera partie des bénévoles de cette Foire aux célibataires organisée pour la première fois dans le Rhône.

« Le déroulement de la journée est simple, explique celui, qui a déjà participé trois fois à cet événement. Chacun remplit d’abord une fiche qui permet de donner quelques indications sur qui l’on est, nos centres d’intérêt. À cette fiche, que tout le monde peut consulter, correspond un numéro que l’on porte tout au long de la journée. Si quelqu’un a un coup de cœur pour un autre, il peut lui laisser un message dans sa boîte aux lettres, prévue à cet effet ».

Voilà pour la première approche. Vient ensuite le speed-dating, ces tête-à-tête de quelques minutes qui permettent de parler à un maximum de personne en un minimum de temps. « C’est bien, dans le sens où ça permet de briser la glace, commente Ayed. Et comme tout le monde est là pour les mêmes raisons, il n’y a pas forcément de barrière ou de gêne ».

Et lorsque tout le monde a assez parlé, vient le moment des musiques douces et du slow. « Cela se passe en début de soirée, pour un contact un peu plus rapproché », explique le célibataire, qui œuvrera, quant à lui, au même moment, du côté du bar. Il a désormais assez de recul pour se dire qu’il faut profiter de l’instant présent : « Avant, je venais en me disant qu’il fallait absolument que je rencontre quelqu’un. Samedi, je serai là pour passer un bon moment, échanger avec les autres, leur remonter parfois le moral. On voit bien dans certains regards le ras-le-bol d’être seul… ». Un dîner et une soirée dansante permettront de prolonger le temps de la rencontre. « Chacun repart plus ou moins avec un numéro de portable dans la poche. J’ai eu l’occasion de faire de belles rencontres, après, il arrive que se pose le problème de la distance ». Et de conclure : « En tout cas, c’est un rendez-vous très convivial, chacun respecte l’autre c’est important ». Kamel, ce Caladois de 56 ans, qui habite désormais Mâcon, participera pour la première fois : « J’ai vu plusieurs émissions de télévision, sur ce rendez-vous, je suis assez rassuré, commente-t-il. J’y vais pour essayer de rencontrer quelqu’un. Dans la vie, tous les jours, il y en a qui ont pas mal de tchatche, ce qui n’est pas trop mon truc. Je n’y vais spécialement avec une idée en tête ou des critères. Je veux simplement que la personne soit sincère. »

> Programme

15 e foire nationale rencontre célibataire, samedi 1 er octobre au Caveau.

De 14 à 21 h : ambiance musicale, speed -dating, slow

20 h : dîner

22 h : bal célibataire sur des musiques variées.

> De 18 à 75 ans

600 personnes sont attendues de tous les âges.

> Tarifs

Entrée simple (repas non compris) : 16 euros.

Entrée gratuite pour les étudiants avant 20 heures.

Supplément dîner : 20 euros (places limitées à 250 personnes, réservations obligatoires).

> Renseignements

Tél. 06 64 70 28 71 ou 06 23 67 56 28

www.foire-celibataires.com

Cécile Deplaude

Ain. Quand la foire aux célibataires de Crottet se transforme en conte de fées

La 13 e foire aux célibataires a lieu aujourd’hui à Crottet à partir de 14 heures. Il y a trois ans, Charlise et Claude se rencontraient là-bas pour se marier trois mois plus tard

C’est en octobre 2008 que Charlise et Claude Martin se sont mariés. Seulement trois mois après leur rencontre à la foire aux célibataires de Crottet. Tous deux déjà mariés une fois, ils ont vécu vingt ans de célibat. Aujourd’hui, ils seront à nouveau à Crottet. Cette fois, pas pour chercher l’âme sœur mais comme bénévoles pour aider à l’organisation de cette 13 e foire aux célibataires qui se déroule à la salle des fêtes à partir de 14 heures.

Il y a trois ans, ils se sont croisés au milieu des 800 célibataires un peu par hasard. « C’était la première fois que nous allions dans ce type d’événements. Je cherchais un autre homme qui m’avait laissé un message dans ma corbeille. Je ne le trouvais pas, je tournais en rond et Claude a engagé la conversation. » Pour lui, c’est tout de suite « le coup de foudre ». Charlise était plutôt venue « faire son marché au départ », plaisante-t-elle. Au fil de la journée, ils font connaissance, dansent un slow et échangent leurs numéros. À partir de là, tout s’accélère. C’est le début du « conte de fées ». Une quinzaine de jours après la foire, Claude demande Charlise en mariage dans la forêt de Sermoyer, près de Pont-de-Vaux. « Il est monté sur une dune de sable et a crié je t’aime, veux-tu m’épouser ? », raconte Charlise émue. Le temps de l’annoncer à leurs enfants, ils passaient devant le maire trois mois plus tard. À 68 et 58 ans, ils vivent à Arnas près de Villefranche et se réjouissent de raconter leur histoire. « Je m’étais usée avec les agences matrimoniales et les petites annonces. La solitude me rongeait, confie Charlise. La foire permet de rencontrer des gens spontanés. Il y a beaucoup de gars timides et de femmes malheureuses. » Bien sûr, tous les célibataires ne rencontreront pas leur futur époux cet après-midi. « Il y en a pour tous les goûts. Ceux qui cherchent vraiment une histoire sérieuse et ceux qui veulent s’amuser », explique Pierre Python, responsable de l’association Cœurs liés, qui organise l’événement. Les célibataires arrivent à partir de 14 heures et remplissent une fiche présentant leur profil et les qualités de la personne qu’ils cherchent. « Dans l’après-midi, il y aura des speed dating et des animations pour aider les plus timides », ajoute Pierre Python. Avec leur place, les participants peuvent accéder au « fichier célibataires » et surtout profiter du bal à partir de 22 heures. Ceux qui mangent sur place disposent d’une corbeille à message individuelle s’ils veulent rentrer en contact. Alors, comme l’explique l’organisateur, chacun choisira sa méthode : « messages doux dans la corbeille ou drague plus directe ».

Aujourd’hui à partir de 14 heures à la salle des fêtes de Crottet. Entrée 16 euros pour les animations et le bal. 36 euros avec le repas. Inscriptions directement sur place.

S. A.

 

 

« Dire stop à la solitude et plus si affinités »

Pour ceux qui trouveraient le concept de la foire aux célibataires un peu « expéditif », il existe d’autres possibilités pour faire des rencontres. L’association Amitié loisirs entre nous, un club des célibataires, basé à Lyon, rayonne sur quatre départements dont l’Ain, où sont installés 400 des 3 000 adhérents. « L’objectif premier, c’est de se faire des amis, de dire stop à la solitude et plus si affinités, parce que malgré tous les moyens de communication, il y a de plus en plus de gens isolés », explique le président Jacky Touche. Les adhérents payent 12 euros par mois et ont accès à un programme varié : sorties au restaurant, randonnées, visites touristiques… « Il y a aussi des choses très simples comme une baignade à Miribel, un barbecue ou un apéro… », ajoute le président. Selon lui, les célibataires adhèrent parce que c’est « authentique ». « Les gens se prennent des gamelles sur Internet, car beaucoup trichent, mentent sur leur célibat. Et puis il y a aussi les goujats, les pervers, les gigolos… Les soirées ou foires aux célibataires sont aussi assez éphémères. Alors qu’avec l’association, les gens se voient dans des situations différentes. » Avant l’adhésion, tout le monde est reçu sur rendez-vous pour éviter « les tricheurs ».

Ces célibataires appartiennent à différentes couches sociales, avec une majorité de 30-65 ans. La démarche est moins taboue aujourd’hui selon Jacky Touche. Mais une nouvelle tendance se dessine : des jeunes de 19-20 ans qui frappent à la porte du club. À noter aussi : certains bénévoles proposent du coaching et du relooking. En tout cas, Jacky Touche le promet, « ça marche et je signe régulièrement comme témoin à la mairie ».

La commune de Gennes accueille ce samedi la 17 e édition de la foire aux célibataires organisée par l’association « Cœurs liés ».

« Lorsque je l’ai vu, j’ai tout de suite aimé ses yeux et son sens de l’humour. »

C’est avec émotion que Nadine se souvient de sa participation, il y a quelques années déjà, à une foire aux célibataires organisée par l’association jurassienne « Cœurs liés », présidée par Pierre Python. Participation qui a débouché sur une belle rencontre. « Cela a été un coup de foudre de mon côté. Lui a pris un peu plus de temps. Mais, finalement, nous nous sommes installés ensemble et nous nous sommes mariés en 2011. »

Le cas de Nadine n’est pas unique. Les couples qui se sont formés sur l’une des foires aux célibataires sont légion. Et ceux qui n’ont pas encore rencontré l’âme sœur persistent dans la démarche. Matthieu, 22 ans, compte bien aller au prochain rendez-vous, samedi à Gennes. « C’est sûr, on peut rencontrer sa moitié partout, dans la rue ou au travail. Mais l’avantage d’une foire aux célibataires, c’est que tout le monde est là pour la même raison. On est sûr de rencontrer quelqu’un de volontaire pour construire une histoire. » Matthieu a déjà connu une demoiselle grâce à l’association. « Cela a bien marché mais cela n’a pas duré. Je suis militaire. J’ai besoin de rencontrer quelqu’un qui comprenne mon boulot. Et accepte les contraintes. »

Messages et corbeilles

Le constat est là, en effet. Trouver l’amour n’a jamais été aussi compliqué. Et les petits coups de pouce sont aujourd’hui largement acceptés. Bien avant que la télévision ne s’intéresse au destin des célibataires ruraux, Pierre Python et ses bénévoles avaient mis au point une méthode qui, année après année, a fait ses preuves.

À l’arrivée, les célibataires sont invités à remplir une fiche : âge, qualités, centres d’intérêt, souhaits, le tout avec une photo. Ces fiches sont numérotées et affichées. Tout au long de la journée et la soirée, les célibataires peuvent consulter les profils et envoyer des messages. « Il suffit de vérifier régulièrement s’il y a des messages vous concernant dans les corbeilles. Et aller à la rencontre de l’autre si vous le désirez. »

Voilà pour le concept, qui s’articule autour de plusieurs ambiances. « L’après-midi est le moment idéal pour les timides. Nos animateurs peuvent même faire le premier pas pour vous », explique Pierre Python. « Mais il y a aussi le repas du soir et le bal. C’est une tout autre ambiance qui prend place. Place à la fête ! »

Car trouver l’amour doit être un moment de joie. « Le principal est de pouvoir sortir de la solitude, de l’isolement. Et se rapprocher des autres le temps d’un week-end. » Avec, à la clé aussi, un petit geste humanitaire. L’association œuvre également pour venir en aide aux enfants orphelins du Cameroun. « Cœurs liés » mène actuellement un projet pour aider 76 élèves orphelins ou issus de familles très pauvres à poursuivre leur scolarité dans de bonnes conditions.

Eric DAVIATTE

17 e foire aux célibataires de l’association Cœurs liés, à partir de 14 h à la salle des fêtes de Gennes. Entrée : 16 euros, pour l’après-midi et le bal, supplément de 20 euros pour le repas. Entrée libre est gratuite pour les étudiants avant 20 h. Toutes les infos sur www.foire-celibataires.com ; les prénoms des personnes ayant témoigné dans l’article ont été changés.

Pedibus Je suis revenu sur mes pas…

Je suis revenu sur mes pas…

…quand mes yeux ont survolé une des affiches jaunes placardées en ce moment dans les vitrines de Vesoul. Et pour cause ! Je connaissais la foire aux bestiaux, aux animaux de compagnie… Que sais-je ? Mais pas encore la « foire aux célibataires ». Sachez qu’elle se déroule le samedi 18 février à Gennes dans le Doubs, à partir de 14 h à la salle des fêtes.

Un salon qui se déroule en trois temps : l’après-midi réservé aux timides, le dîner pour ceux qui ont envie de lier connaissance en bavardant autour d’un plat et pour finir le bal pour se découvrir en faisant la fête. Tout est prévu, même la corbeille à messages pour déposer un petit mot reportant le numéro du badge de l’âme sœur sélectionnée. Et des fiches signalétiques avec photo et renseignements seront remplies à l’entrée. Et qui vous dit qu’il n’y aura pas dans cette corbeille un petit mot pour moi ?

Célibataires

La commune de Gennes accueillera, le 18 février, la

« 17 e Foire nationale du célibataire ».

Le principe est maintenant éprouvé : des corbeilles à messages seront mises à disposition pour communiquer entre célibataires. Toute la journée et pendant toute la nuit, chacun pourra vérifier s’il a un message dans les corbeilles. Pour cela, il suffit de s’inscrire à l’arrivée, en enrichissant une fiche dotée d’un numéro et spécifiant quelques renseignements : âge, situation familiale, physique, signe astrologique, qualité, centres d’intérêts, souhaits… Il est conseillé d'apporter une photo à accrocher sur la fiche informative.

Entrée : 16 €, comprenant l’après-midi dès 14 h, le bal du soir et consultation fichier célibataires ; repas, supplément 20 €.

Le nombre de places est limité à 250. Renseignements auprès de

l’association Cœurs liés, chez Pierre Python, 27, avenue Henri-Grenat, 39000, Lons-le-Saunier. Tél. : 06.23.67.56.28 ou 06.64.70.28.7

 

La foire aux célibataires allie détente et rencontres

Ils ont été nombreux cette année encore à cette grande rencontre des célibataires de tous âges organisée pour la sixième année consécutive à Crottet. Certains sont venus de loin : du Doubs, de l’Alsace et même de la région parisienne. Et ça marche ! Pierre Python, le directeur de l’association dit recevoir chaque année des centaines de faire-parts de mariage.

Tous, à leur arrivée, ont rempli une fiche informative dans laquelle ils ont précisé leur âge, leurs centres d’intérêt et leurs attentes. À partir de là, ils se sont vus attribuer un badge avec un numéro et ont pu, à ce moment, engager la démarche de rencontre.

Certains y sont allés carrément, sans passer par les corbeilles à messages mises à disposition, d’autres plus timides, ont attendu le speed- dating pour faciliter le premier contact. Christel est venue de Meximieux, c’est la 4 e fois qu’elle vient à la foire aux célibataires aussi, elle connaît et reste vigilante. Ce qu’elle cherche d’abord c’est passer un moment sympa, élargir son cercle d’amis. Elle vise aussi les bons danseurs lors du bal organisé en fin de journée tout en ne désespérant pas, bien sûr, de trouver l’âme sœur…

Le journal de Saône et Loire

 

Nuits-Saint-Georges (21) En quête de l’âme sœur

Marre du célibat, des sites de rencontres et des agences matrimoniales ? L’association jurassienne Cœurs Liés a peut-être la solution à votre problème. Sa recette magique ? Une foire nationale du célibataire, dont la particularité est de mélanger toutes les générations. Contacté hier par téléphone, l’un des organisateurs explique : « Chaque année, le succès est au rendez-vous. Les participants viennent des quatre coins de la France. Et même s’il y a beaucoup de locaux, il y a également des célibataires qui n’hésitent pas à faire des kilomètres pour tenter de trouver l’homme ou la femme de leur vie. » Pour lui, ce type d’événement demeure l’une des meilleures solutions pour trouver l’âme sœur : « Tout d’abord, grâce au prix qui reste très accessible. Car même si vous ne trouvez pas le prince charmant, vous pourrez toujours profiter des animations musicales et du repas. » Tout en précisant au passage que certains ne viennent que pour s’amuser et pas forcément pour dénicher la perle rare. Et d’ajouter : « Mais cette foire du célibataire est aussi un bon moyen pour les timides d’entrer en contact avec les autres, notamment grâce aux jeux organisés sur le thème de la rencontre. » Nouveauté cette année : les corbeilles à message et la mise à disposition des profils des célibataires absents lors de l’événement. De quoi augmenter encore un peu plus votre capital chance et ne pas repartir bredouille à la fin de la soirée.

Le journal de Saône et Loire